Jeux vidéos

Star Wars Battlefront II : EA repasse du côté lumineux ?

25 mars 2018 3 min read
SWBF2

Star Wars Battlefront II : EA repasse du côté lumineux ?

( 3 minutes)

Cette semaine, le Faucon millenium a passé la seconde grâce à la mise à jour 2.0 du tristement célèbre Star Wars : Battlefront II.

Disponibles dans nos Fnac (et ailleurs, accessoirement) depuis le 17 Novembre 2017, le dernier bijou de EA s’est avéré être en toc.

Il a fait l’objet de plusieurs polémiques, notamment concernant son système de LootBox.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce principe de progression douteux qui envahit notre univers vidéoludique, les LootBox, ce sont des caisses d’armes, d’argent, et de compétences qui s’acquièrent en cassant la tirelire ou en jouant plus que ce que Maître Yoda ne peut le faire en une vie (soit environ 900 ans).

Ainsi, grâce à sa dernière mise à jour, l’éditeur galactiquement connu EA Games semble vouloir se racheter auprès des joueurs. En publiant des mises à jour, par exemple…

 

Au programme de cette dernière :

 

→ Un nouveau système de progression, plus « linéaire ».

→ Tous les héros et vaisseaux débloqués pour tous les joueurs (Ah beh merci ! J’ai dépensé 15 000 dataries républicaines par personnage et ne parlons même pas des vaisseaux…).

→ Une nouvelle map, Bespin fait son apparition.

→ TOUTES les maps du jeu sont désormais disponibles dans le mode arcade.

→ Les fameuses LootBox disparaissent et il n’est plus possible d’en acheter (Alléluia !).

Ah, si… En fait les LootBox restent disponibles à l’achat. Sinon ça ne serait pas drôle !

Mais bon cette fois-ci OK, elles permettent seulement de débloquer des Skins et des Emotes (vous savez, les Emotes, ce sont les poses de personnages en fin de partie qui ne servent à rien et que personne ne regarde).

Évidemment, ce ne sont pas les seules nouveautés, et vous pouvez accéder à la liste complète des modifications apportées par la mise à jour sur la page internet du titre.

 

Bon, franchement le jeu à la base il est bien. Bourré d’imperfections, comme nous en parlions, mais pas mauvais.

Bien que trop courte, la campagne est bien réalisée, les graphismes sont aussi somptueux que la bande son, et niveau gameplay on est pas mal.

La seule chose qui fâche, c’est le contenu.

Battlefront II n’a pas appris des erreurs de son prédécesseur de 2015 qui ressemblait plus à une démo qu’a un jeu payé entre 60 et… 120 euros si on voulait le jeu complet ! Car pour pouvoir s’amuser un peu, il fallait débourser 50 euros de plus pour acquérir le Season Pass.

En 2015, c’était la mode des Season Pass dans les studios EA. Maintenant, ils sont passés au LootBox…

Mais cette fois-ci, EA semble avoir compris qu’il faut faire plaisir aux joueurs pour les voir jouer sur leurs serveurs.

Alors, l’éditeur travaille d’arrache-pied pour déployer « régulièrement » des mises à jour GRATUITES comme celle-ci qui proposent des nouveaux modes de jeux, des nouveaux héros, des nouvelles maps, et j’en passe !

Une bonne technique pour tenir les joueurs en haleine et les faire apprécier un jeu sous exploité, avec un potentiel de Skywalker !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Les jeux Star Wars se meurent-ils ?

Après l’annonce en octobre dernier de la fermeture du studio Visceral Games (qui développait le prochain et mystérieux jeu Star Wars), et l’abandon du jeu Star Wars 1313 en 2013, que pouvons-nous attendre de notre univers préféré ?

Bien qu’incertain, l’avenir des jeux vidéo Star Wars se voit embellit par le moteur graphique Unreal Engine 4, dont une vidéo époustouflante, digne d’un film, à été mise en ligne cette semaine.

“Reflections” – A Star Wars UE4 Real-Time Ray Tracing Cinematic Demo | By Epic, ILMxLAB, and NVIDIA

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.